Viens me Revoir

from by Filon d'Art

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $1 CAD  or more

     

about

Viens me revoir c'est un appel au rassemblement pour le foisonnement de la richesse de l'unité diversifié afin de vaincre la pauvreté de l'individualisme égocentrique.

lyrics

Refrain (Eddie Roots) :

La vie d’un homme, parsemée d’embûches
Pour d’autres, miel et sucre comme ruche
Pour notre part, Filon d’Art, Eddie Roots
Confession d’un cheminement trouble dans le boot
Quand ceux que t’aimes disparaissent
Y a un paradis, parait, on souhaite que le ciel s’affaisse
Une thérapie, mais qu’est-ce que tu veux?
On se le dit plus on se le texte
Viens me revoir qu’on le revive un peu

Zercos :

On s'entasse mais le courage nous embrasse
Même si les poumons comme les cheminées s'encrassent
On s'enrage, comme l'ampoule on nous remplace
Les gens se partagent la minceur du pourcentage
Conseil : choisis le détour sans cage, à courir trop s'enfargent
Dans des pièges de longue date, les géants te font ombrage
Mais tomberont avec fracas, applique le kata
Mais ça seul les âmes sages peuvent le savoir
Combien de temps avant qu'on retrouve à cent autour d'une cenne noire
Pour ce qui est des fins de mois sans histoire
Faut d'abord annuler les préjudices
Mais pour l'instant c'est ça les circonstances
Pourtant c'est avec sourire qu'on danse
Se la coule douce a la tendance
Même si faut souffrir pour comprendre
Qu’est-ce tu crois?
Même les braves en bavent, un jour ont gouté le pavé, se sont relevés
Trainent leur passé aux épaules, ont la fierté de pas le jeter dans le faussé
Parce que chacun accumule son fardeau
La pire erreur serait de le maintenir sous embargo
Plus de temps d'appuyer pause du crépuscule à l'aube
Je ne veux pas m’réveiller avec une puce dans la peau
Menotté, bon pour la taule, le nez plongé dans la coke
Pas qu'une parole, faut qu'on s'accroche


Refrain (Eddie Roots) :

La vie d’un homme, parsemée d’embûches
Pour d’autres, miel et sucre comme ruche
Pour notre part, Filon d’Art, Eddie Roots
Confession d’un cheminement trouble dans le boot
Quand ceux que t’aimes disparaissent
Y a un paradis, parait, on souhaite que le ciel s’affaisse
Une thérapie, mais qu’est-ce que tu veux?
On se le dit plus on se le texte
Viens me revoir qu’on le revive un peu

Artiste : Louf*ck

Urbaine est cette savane, j’avance en espérant
En m’inspirant de ce grand silence et de cette danse lancinante
Les gens s’y lancent, immense, le move des jambes sur le ciment
Ça semble si fascinant de voir à quel point tout l’monde s’y met
On s’entremêle au centre-ville, c’est à ce moule qu’on se soumet
C’est le son de la semelle sept jours sur semaine
Cacophonie des décibels, la symphonie de chaque décimale
C’est de la folie, l’emploi du temps de la fourmi et de la cigale
Les gens s’ignorent, est-ce par mégarde que l’on s’égare
Que l’on s’isole les uns des autres ce qui renforce l’échec des hommes
C’est dans l’désordre qu’on s’efforce à faire sa place, mais plusieurs s’effacent
Y’a qu’une petite caste qui l’a facile!
Exhausted en plus d’être lost
Et lassé de l’imposture, c’est un effort constant lorsqu’à la vie tu postules
Deux options obscures entre grosse tune et costume
Le résultat : la déception posthume
Repassez pour ce qui est zen, désolé pour ce zèle
C’est la cenne qui a souillé à elle seule l’espoir qu’on s’aide
De concert avec le sermon, on cancel ce qu’on avait scellé
En ce qui me concerne je ne peux pas céder, je brise les barreaux de cette cellule
Pour dénoncer sur la scène, je me retrouverai sur la sellette
Mon conseil : même sur le seuil, sois conscient que l’ensemble s’entraide
Même si le pouvoir est central, ils peuvent se fourvoyer cent fois
Il faut se rallier, sans quoi je ne peux pas tournoyer sans toi!


Refrain : Eddie Roots

La vie d’un homme, parsemée d’embûches
Pour d’autres, miel et sucre comme ruche
Pour notre part, Filon d’Art, Eddie Roots
Confession d’un cheminement trouble dans le boot
Quand ceux que t’aimes disparaissent
Y a un paradis, parait, on souhaite que le ciel s’affaisse
Une thérapie, mais qu’est-ce que tu veux?
On se le dit plus on se le texte
Viens me revoir qu’on le revive un peu

credits

from L'Erreur est Urbaine, released May 25, 2012
Titre : Viens me Revoir
Mc : Eddie Roots, Zercos et Louf*ck
Scratch : DjUknow
Compositeur : Joey Solo

tags

license

all rights reserved

about

Filon d'Art Quebec City, Québec

contact / help

Contact Filon d'Art

Streaming and
Download help